octobre 2016 ~ Le site de l'école maternelle et primaire Saint Michel La Chapelle Sur Erdre

Pour toutes absences, merci d'utiliser le formulaire disponible dans la section "Vie pratique"

20 octobre 2016

Le 20.10.16
Les classes de CPB et de CM1B sont parties à 8h30 pour aller au Sables d'Olonne en Vendée (85) voir le village du Vendée Globe. Les autres classes (CPA et CM1A) sont parties plus tard à cause d'un problème de car. Nous sommes arrivés  à 10h30 environ.










Notre programme :
- pique-niquer;
- visite des stands publicitaires;
- visite du ponton avec les bateaux;
- présentation privée du bateau de Jérémie Beyou par Laurent.

Nous avons mangé notre déjeuner assis sur le sol. Il faisait très bon au soleil. Nous aimons beaucoup pique-niquer.

Lors de la visite des stands, un groupe a conduit virtuellement un bateau sur une télé. Pour d'autres, une styliste de Tribord nous a expliqué ce qu'elle faisait. Elle nous a montré un gilet de sauvetage réversible qui fait aussi doudoune. Pour d'autres encore, nous avons fabriqué des maquettes de bateau à partir de barquette de poulet.
Nous avons vu les stands des différents sponsors. Il y avait aussi un grand chapiteau qui présentait les différents skippers de la course.

Ensuite, nous sommes descendus au niveau des pontons pour voir les bateaux des différents navigateurs. Nous avons été pris en photo devant le bateau du participant que nous allons suivre pendant la course. Certains ont eu la chance de voir les concurrents suivants : Romain Attanasio, Jean Le Cam, Didac Costa, Tanguy De Lamotte, Paul Meilhat.

Nous avons également eu la chance d'avoir une présentation privée du bateau de Jérémie Beyou par Laurent un des membres de son équipe.
À quoi ressemble le bateau ?  
 Son bateau fait 18 m de long, 6 m de largeur, 29 m de haut et 6 m de quille. Nous savons maintenant que le bateau peut se retourner mais il se remet en place tout de suite. Il y a des hélices à l'arrière du bateau pour produire de l' électricité. Il y a plusieurs sortes de voiles qui sont au nombre de 6. Lors des tempêtes ou quand il y a beaucoup de vent, on utilise les petites voiles et quand il fait beau ou qu'il n'y a pas trop de vent, on sort les grandes voiles. Quand on ne se sert pas d'une voile, elle est pliée en accordéon.




Et s'il chavire ou s'il a un problème ?
Quand il y a un trou dans la coque le bateau ne coule pas. Jérémie Beyou répare lui-même son bateau, il peut demander conseil à son équipe par téléphone. Si la quille casse et que le bateau se retourne, il y a une trappe par laquelle il peut passer. Il y a un téléphone à bord, il peut appeler son équipe et sa famille dès qu'il le souhaite. Il y a toujours le double du matériel au cas où un élément cesse de fonctionner. Quand le skipper tombe à l'eau, le bateau tourne autour de lui pour qu'il puisse remonter en s'agrippant à la barre de fer à l'arrière du bateau. Il y a un radar à bord pour repérer les dangers. Il y a un moteur sur le bateau mais il n'y a pas le droit de s'en servir pendant la course. En cas d'accident, Jérémie prévient les organisateurs pour dire qu'il s'en sert et est disqualifié. On pose un fil de plomb sur le moteur pour être sûr qu'il n'y ait pas de triche.
Comment vit-il au quotidien ?
Les requins ne viennent jamais se frotter au bateau car ils en ont peur. Il y a un pilote automatique qui permet de guider le bateau quand le pilote dort ou mange.  
Les skippers ne dorment pas longtemps, de 15 min à une demie-heure, mais plusieurs fois par jour. Pour manger, Jérémie a sa nourriture dans des sacs iophillisés, c'es-à-dire, sans eau. Il rajoute de l'eau chaude ou froide dans le sachet et son repas est prêt. Il y a 180 kg de nourriture dans le bateau au départ. Pour boire, il a une machine qui rend potable l'eau de la mer. Pour aller aux toilettes, il peut uriner dans un pot, vide dans un sac biodégradable et jette le tout à la mer.  

Qu'est-ce qui est le plus important ?
Quand il y a un problème sur un bateau, il y a beaucoup de solidarité entre les navigateurs. La vie d'un homme est toujours plus importante que la victoire d'un autre. Tous les concurrents sont avant tout amis.


18 octobre 2016

Le 18.10.16
Samedi 10 octobre, une bonne trentaine de parents, encadrés par les membres de l'O.G.E.C, ont répondu à l'appel lancé,




pour réaliser divers travaux dans l'établissement.
Suppression d'une cloison dans une classe, peinture dans une autre, plantation, passage de câbles, informatique, pose de serrures anti-intrusion, tours de déchetterie...
Les activités ne manquaient pas et c'est dans la bonne humeur que chaque parent a pu contribuer à ces divers aménagements.
Un grand merci à tous et rendez-vous le samedi 21 janvier pour la prochaine matinée travaux!